1 – Une expertise qui repose sur l’expérience 

Isifid a conçu et géré les campagnes Diplômes de 17 banques en 2019. Les approches étaient très différentes et les résultats aussi. Les bonnes pratiques apparaissent très clairement…

2 – Les bonnes pratiques  

  • Inutile de faire de la surenchère avec des récompenses élevées, il vaut mieux prendre le soin de communiquer. En effet, la banque qui a eu les meilleurs résultats n’offrait que 50 € cependant elle a beaucoup communiqué sur l’opération.
  • Les jeunes croient, à tort, qu’ils n’intéressent pas les banques. Or, lorsqu’une banque annonce qu’elle récompense les diplômes, ça les rassure et les encourage à venir voir…
  • Il est préférable de viser d’abord les jeunes clients de la banque plutôt que de privilégier la conquête de jeunes non clients. L’objectif est de faire venir les jeunes clients en agence ; cela permet de consolider la relation. Ces visites sont très rentables car les jeunes sont sous-équipés et ont de nombreux besoins.

3 – La rentabilité d’une campagne Diplômes 

2 grands principes à respecter :

  • Allouer l’essentiel du budget Communication à la communication interne. Cette communication repose sur un ciblage large des jeunes clients de la banque et des campagnes répétées d’e-mailing (et/ou de SMS) sur cette cible. A ce sujet, il est préférable de récompenser tous les diplômes plutôt que le baccalauréat uniquement.
  • Faire financer la récompense par des partenaires. Ces partenaires sont généralement des sites de e-commerce désireux d’approcher cette cible. Cela permet de couvrir la moitié du budget Récompenses. La banque qui a obtenu les meilleurs résultats a économisé 200 000 € grâce au financement provenant des partenaires.

Le retour sur investissement d’une campagne basée sur ces principes simples est immédiat. Les croyances selon lesquelles l’investissement sur les jeunes n’est pas rentable sont inexactes ; les échecs viennent d’erreurs de ciblage et de mauvais calibrage des récompenses.

Les banques faisant appel à Isifid lui renouvellent leur confiance, prouvant ainsi la pertinence de la démarche.